Si vous avez déjà pensé que les réseaux sociaux sont chronophages, trop risqués ou pas de votre génération, cette lecture est pour vous. Noémie Buffault débute son ouvrage par des arguments qui vous prouveront que ce ne sont que des idées reçues !

Un partage d’expérience adapté à la communication publique 
Être présent sur les réseaux sociaux pour des institutions ou à titre personnel : oui, mais comment et avec quels moyens ? Et surtout que dire sur les réseaux ? Autant de questions auxquelles Noémie Buffault apporte des réponses nourries de sa propre expérience professionnelle dans son ouvrage « Utiliser les réseaux sociaux dans la Fonction publique ». Community manager à la ville de Paris, puis au Ministère des Affaires Étrangères en France, elle est aujourd’hui Social Manager de la ville de Nantes et consultante auprès de collectivités. Sa connaissance du service public, l’amène à développer des arguments adaptés aux besoins d’institutions publiques.
 Quels sont les enjeux pour une institution publique ?

 
Généralement, les réseaux sociaux s’inscrivent dans un écosystème de communication plus large : communiqués de presse, site web, newsletters… Le volet social de cette communication ne vient que renforcer des missions publiques déjà établies :

  • Mission d’information de tous les citoyens. L’enjeu n’est pas qu’il y ait un maximum d’utilisateurs, mais que l’information soit bien comprise et diffusée aux bonnes personnes.
  • Promotion des politiques publiques, menée par les communes ou l’État. Cela se traduit par des campagnes visant à mettre en avant tel ou tel engagement, mais aussi par la valorisation de temps forts politiques.
  • Qualification de l’audience, soit écouter les besoins, intérêts et questions et créer des services adaptés.

Ce livre donne beaucoup d’exemples concrets, de comptes à suivre et 11 fiches pratiques contenant les ingrédients d’une communication réussie et les conditions pour que cela fonctionne. 

Lire l’article sur le site du CEP (Centre d’éducation permanente)

Noémie Buffault, Editions Gualino, 2017